L’HYPNOSE, C’EST AUSSI POUR LES ENFANTS

L’hypnose à des fins médicales et thérapeutiques rencontre toujours plus de succès. On le sait moins, mais cet outil est aussi bénéfique aux enfants.



L’hypnose à des fins médicales et thérapeutiques rencontre toujours plus de succès. On le sait moins, mais cet outil est aussi bénéfique aux enfants.

Plus qu’une simple technique médicale, l’hypnose peut être perçue comme une véritable hygiène de vie. L’état de conscience modifié qu’elle provoque permet de trouver en soi les ressources nécessaires pour faire face aux difficultés. L’hypnose peut se révéler utile dans de nombreux cas de figure. Dans le milieu hospitalier, elle est souvent utilisée à des fins de confort, pour aider les patients à gérer leur douleur, leurs angoisses, diminuer les saignements, changer des pansements, etc. En psychothérapie, elle peut permettre de traiter une multitude de troubles, toujours en fonction des besoins du patient. Ce dernier peut aussi apprendre, lors d’une séance avec son thérapeute, des exercices simples à faire chez soi. On parle alors d’autohypnose. Tout un chacun est capable de provoquer lui-même cet état naturel de rêverie légère afin de faire travailler son inconscient dans différentes situations de la vie quotidienne. Si le recours à l’hypnose est aujourd’hui en pleine expansion, cet outil est encore peu utilisé chez les jeunes enfants. Pourtant, elle peut leur être bénéfique dans bien des cas. Par exemple, pour aider un enfant anxieux, souffrant de troubles du sommeil ou encore d’énurésie nocturne (enfants qui font régulièrement pipi au lit).

2 vues0 commentaire